Enfumés... réflexions sur la politique actuelle

par Hélène SF  -  27 Février 2016, 15:54  -  #Humeurs, #Photo Poésie, #Poèmes illustrés

Bonjour,

Il faut bien des hommes et des femmes pour gérer au mieux les affaires du groupe. Mais dans une démocratie, on pourrait penser que les gens élus sur un programme sont en principe mandatés par leurs électeurs pour appliquer le-dit programme.

Et non pour faire le contraire, ce qui à mon avis, remet en cause leur légitimité.

Dans toute entreprise, ce genre d'exaction entraînerait de sérieux déboires (et je ne parle pas d'une simple mise au placard), dans nos démocraties, cela devrait légitimement entraîner des comptes à rendre -et pas seulement une nouvelle veste bien taillée aux prochaines élections- pourtant, non...

Alors évidemment, ce n'est pas si facile que cela de se révolter.

Beaucoup ne vont plus voter,

désabusés.

D'autres ne savent plus à quel Saint (Ha ha ha) se vouer...

Comme s'il en restait.

Les machines politiques, le travail impressionnant des lobbies, tout concourt à retrouver la même politique.

Parfois en pire.

Comme ces temps-ci.

Tout a été écrit par Machiavel il y a déjà longtemps.

Rien n'est nouveau.

Il y a juste un niveau d'expertise dans la manipulation

un (gros) cran au dessus.

On ne se révolte pas quand on a encore quelque chose à perdre.

On ne se révolte pas quand on est pieds et poings liés (ha, les crédits qui ligotent la majorité...)

On ne se révolte pas quand on est bien manipulés.

C'est à mon avis ce qui se passe (plus que jamais) aujourd'hui.

Gouverner n'est plus gérer dans l'intérêt général mais bien manipuler dans quelques intérêts particuliers en marchant sur le fil qui permet de pressuriser au maximum en évitant une révolte.

On envoie au feu une ministre inconnue sans autre avenir politique que de servir de leurre, de bouc émissaire. Et par derrière, quand tout le monde va se mobiliser contre sa prétendue réforme, il va être négocié ce qui était décidé: un peu moins pire, un peu moins affreux.

En tout cas, ce qui avait été décidé, sera accepté par les "partenaires" sociaux convoqués.

On aura tellement eu peur, qu'on acceptera n'importe quoi, du moment que c'est un peu moins exigent.

J'ai écrit un petit texte d'humeur sur le sujet, il est dessous.

Merci d'être passé me lire

n'hésitez pas à réagir

c'est juste dessous sur ce blog

c'est dans la rue, dans la vraie vie.

© Hélène SF

D'habitude sur ce blog je mets ce qui est beau dans la vie, j'ai bien peur qu'aujourd'hui, seules les photos soient jolies. Désolée, ça m'arrive aussi d'être énervée.

;-)

Enfumés... réflexions sur la politique actuelle

« C'est la guerre !

C'est la crise !

Estimez-vous heureux

peuple laborieux

d'avoir encore un job, un toit,

pas froid. 

On va vous manipuler

vous souffler du vent glacé

vous affoler

vous montrer

ce qui pourrait arriver :

On parle de tout réformer.

Quelle cruauté...hé hé hé...

Mais justement !

C'est pour mieux vous habituer !

Parce que tout doucement,

inexorablement,

vous devenez des enfants...

Et vous verrez :

vous applaudirez même quand

soulagés,

on vous enlèvera simplement

quelques uns des acquis

pour lesquels vos anciens se sont tant battus.

On a tellement agité le pire,

que vous pensez bien vous en sortir !

 

On vous a pourtant bien bernés,

ce n'était qu'un écran de fumée... »

© Hélène SF

Enfumés... réflexions sur la politique actuelle
Enfumés... réflexions sur la politique actuelle
Enfumés... réflexions sur la politique actuelle

Je ne fais pas souvent de promo sur ce blog, mais je voulais partager un film documentaire très intéressant. Il s'agit d' "Inside job" de Matt Damon. Je ne l'ai trouvé qu'en VO, ça demande un petit effort d'attention, mais c'est exceptionnel d'intelligence.

A voir, d'urgence!

(Pour ceux qui me connaissent -IRL comme disent mes enfants-, je peux prêter le DVD.)

Très belle journée

:-)

malgré tout...