Réchauffement climatique, que faire ?

par Hélène SF  -  17 Mars 2019, 18:02  -  #Nature, #Ilestencoretemps, #Climat, #Action, #Onestpret, #Greenlife, #Changer, #Changement, #Excuses, #Voyages, #Randonnée, #Cartes gratuites à imprimer, #Petits Riens, #Pays d'Aix-en-Provence, #Manifestation pour le climat, #Zéro déchet, #Consommacteur, #Réchauffement climatique que faire, #Action pour la planète, #Changement de mode de vie, #Transformation de la société, #Colibri

Réchauffement climatique, que faire ?

Bonjour,

Hier, un vrai temps estival (mi mars...) a rempli les plages.

Et nombreux sont ceux qui se sont offerts une escapade à la montagne.

Certains se sont fait une chouette après midi shopping...

Hier, il y a eu aussi une marche pour le climat. 

Il y a de plus en plus de monde qui se mobilise. Ça fait du bien. On sent qu'on fait partie d'une équipe, d'une communauté qui s'agrandit, d'une société qui "grandit".

On sent qu' on est entre gens qui ont décidé de changer des habitudes de leur quotidien, qui se bougent pour emmener la société vers du plus beau.

Et c'est encourageant.

Oui, cela fait vraiment chaud au cœur de se retrouver au milieu de gens qui vont dans la même direction avec courage, sourires et détermination.

J'y ai entraîné une mamie. À bientôt 80 ans, c'était sa première manif. Elle qui aime ses collines plus que tout, m'a dit qu'elle était vraiment heureuse d'être là. Elle a trouvé ce moment apaisant.

Et motivant.

A plusieurs, on est tellement plus forts ! 

Mais parce que justement, il faut être de plus en plus nombreux à agir, j'ai décidé de prendre aujourd'hui le temps (cela fait un moment que je repousse à "demain", j'avoue avoir bien procrastiné sur ce coup là même si à ma décharge je sors de problèmes de santé pas joyeux) bref (vu que vous vous fichez de ma petite santé -ce en quoi vous n'avez pas tors ! -) j'ai décidé de relayer quelques affiches de la campagne "sorry children" (="désolés les enfants") qui met en images ce qu'il faudra leur dire plus tard quand ça sera vraiment trop tard et qu'on leur aura laissé cet héritage.

J'ai choisi de m'appuyer sur ces images trouvées sur insta (ben oui, je n'ai plus de compte FB mais quand même, ça m'arrive d'aller de temps en temps sur instagram) pour donner quelques idées de choses toutes simples à faire pour "faire sa part"  comme le colibri qui va éteindre le feu.

D'autant que le feu... C'est par nos actions de tous les jours que nous décidons de l'attiser ou de l'étouffer.

Les images sont à prendre pour ce qu'elles sont: une forme d'humour un peu noir, beaucoup second degré.

Réchauffement climatique, que faire ?

Oui... Nos quotidiens sont bien remplis...

Mais quand on veut, allez, on va se dire qu'on peut ! 

Si si...

Avouez que ça serait trop bête...

On peut sans doute se fixer un temps maximum à passer sur notre smartphone, les jeux vidéo ou la télé et Netflix  et  récupérer plein de temps.

Réchauffement climatique, que faire ?
Réchauffement climatique, que faire ?

Honnêtement... Bidon ou pas bidon cette excuse ? 

On le sait que ce qui arrive est très grave et que si nous laissons fondre le permafrost, le réchauffement va s'emballer. 

Quelques degrés de plus en font peut-être rêver certains en hiver mais  ça sera une catastrophe pour les glaces qui vont fondre et cesser de nous protéger comme elles le font aujourd'hui en renvoyant une grosse partie de la chaleur du soleil.

En fondant non seulement elles changent les courants des océans (adieu à ceux qui nous protègent) mais de nombreux littoraux vont être impactés (=noyés...) et à leur place une plus grande surface d'eau "noire" va attirer plus de chaleur.

Et je ne vous parle pas des coraux ou des vivants des océans (pour lesquels peu semblent décidés à se battre) mais de NOS villes et terres agricoles.

Avec des pénuries alimentaires (climat trop chaud+ manque d'eau pour irriguer+sols appauvris +montée du niveau des océans+ incendies), des guerres dues au nombre exponentiel de réfugiés (climatiques et économiques= moins de place...), le futur que nous laisserons à nos enfants si nous continuons ainsi ne mérite-t-il pas quelques efforts de chacun? 

(Pardon pour le résumé qui n'est pas destiné à vous plomber la journée mais à réveiller ceux qui croient que notre monde vit de magie).

Réchauffement climatique, que faire ?

Et non, ce n'est pas trop tard si on s'y met TOUS ! 

(En consommant tous à fond on a bien été capable de ce saccage... On peut sans doute essayer de faire notre part pour limiter les dégâts, non ? )

Réchauffement climatique, que faire ?

Mouai mouai mouai... C'est facile ça :  rejeter la faute sur les autres !

Comme si on n'avait jamais surconsommé...

La surconsommation a réellement commencé il y a environ 40 ans ! 

Et ce sont les DIX dernières années qui ont été le plus catastrophique.

C'est malheureusement NOTRE responsabilité mais on ne s'en est pas rendu compte.

On a (presque) tous été aveuglés par le plaisir immédiat, mal éduqués par des lacunes monumentales du système éducatif et le manque d'information de nos parents, manipulés par la publicité qui a flatté nos pires côtés (ce "on n'a qu'une vie" qui prône l'individualisme dans le but de faire consommer toujours plus), incités par les magasines qui mettaient en avant les nouveautés, encouragés par les banquiers qui donnaient crédit pour tout et par les pseudo économistes cités par des politiques égocentriques qui n'ont pas voulu gérer au delà de leurs égoïstes petits mandats de 5 ans.

Alors que la planète aurait dû être gérée en "bon père de famille", de véritables joueurs ont été portés au pouvoir et ils ont appelé "croissance" la surconsommation à tout prix en utilisant le chantage à l'emploi comme moteur.

Tant pis, le mal est fait.

Mais si on ne pourra jamais réparer, on peut au moins ESSAYER de limiter les dégâts. 

On ne peut quand même pas leur dire : 

Réchauffement climatique, que faire ?
Réchauffement climatique, que faire ?

Tout ce que l'on ne consomme pas n'a pas besoin d'être fabriqué.

Donc il faut tout faire pour économiser énergie et matières premières.

Réchauffement climatique, que faire ?

Avez-vous pensé à ces petites actions à mettre en place au quotidien pour ne pas faire produire des choses qu'on va jeter ?  

- Coller un stop pub sur sa boite à lettres pour éviter de gaspiller des arbres (même quand on le met au recyclage ce papier a demandé beaucoup d'énergie pour rien) Il y en a un gratuit sur le site du ministère de l'écologie, c'est vous dire combien c'est important ! 

Pour ceux qui se disent (pardon mamie, je pique ta réflexion 😇) que de toute façon ces prospectus ont déjà été fabriqués avant d'être déposés dans leur boîte à lettre... Et bien là, comme il va leur en rester, la prochaine série à fabriquer sera moins importante. Les marchands n'aiment pas gaspiller leur argent, si c'est une dépense contre productive, ils cesseront de la faire.

- Boire de l'eau du robinet et ne plus acheter de boissons dans des bouteilles en plastique. Le plastique jetable est un vrai fléau pour les océans et produire toutes ces bouteilles demande beaucoup d'énergie. Les recycler aussi.

Notre corps a besoin d'eau pas de plastique. Si on sort on peut prendre une gourde (en inox c'est mieux).

Si l'eau de notre ville n'est pas super bonne au goût, on peut utiliser une carafe filtrante ou remplir une carafe normale et la laisser reposer ouverte plusieurs heures, (au frigo ou pas), le temps que le chlore que l'eau contient s'en échappe. (C'est souvent le chlore qui donne mauvais goût.) L'eau en bouteille est une catastrophe environnementale.

Et devinez où vous pouvez trouver les jus de fruits sans plastique ?  😁

(* je rajoute la réponse car on m'a posé la question 😂 : dans les fruits !!

De rien...)

Pour ceux qui ont "besoin" de l'eau à bulles pour digérer, il y a aussi la solution de moins s'empiffrer  manger (et oui on doit déjeuner même si on vient manger chez moi à midi ! Tsss...😁 Ça ne me dérange pas si vous ne videz pas tous les plats, hein.)

- Eviter le plus possible les emballages jetables dans tout ce qu'on achète (surtout le plastique à usage unique) en achetant en vrac au marché ou dans les magasins de vrac.

Cela commence à se développer autant pour les denrées alimentaires que pour les produits qu'on utilise dans la salle de bain par exemple. 

J'ai changé mes habitudes (oui... J'avoue que j'ai été une bonne cliente du drive ! ) en un mois. C'est juste une question d'habitude. Je n'utilise que des sacs à vrac en papier que je garde et sur lesquels j'ai écrit le nom des produits que j'achète. (On peut aussi utiliser des sacs à vrac en tissu faits maison ou achetés déjà faits mais pour la farine ou le sucre, je vous conseille de garder le papier.) 

On trouve petit à petit de tout en vrac dans les épiceries bio :  lessive et savon liquide, sucre, farine, etc. En ramenant le contenant à remplir on évite énormément de gaspillage. Et en plus on oriente le commerce dans cette direction car notre pouvoir d'achat est notre arme face aux lobbies pollueurs.

- Privilégier les achats lavables et durables ou ceux qui sont compostables à ceux qui sont jetables : lingettes (lavables en bambou), cotons à démaquiller (idem), coton-tiges (bois, carton), brosse à dent (en bambou compostable), serviettes de table en tissu, essuie-tout lavable, couvercles ou charlottes (plusieurs systèmes existent : avec élastiques en tissu lavable, en tissu enduit de cire d'abeille ou de soja) à la place du film étirable, couches lavables etc... (Il y a aussi les mouchoirs mais bon, je ne suis pas intégriste du zéro déchet 😁)

- Manger le plus souvent possible bio, local et de saison en privilégiant les circuits courts.

C'est meilleur pour votre santé, votre porte monnaie et réduit les émissions de CO2 des transports.

C'est tellement chouette (et reposant ! ) un petit tour au marché ou chez un commerçant de proximité qui fait travailler les producteurs locaux ! (Ça n'empêche pas de se dépanner de temps en temps au drive quand on est trop fatigué, on a le droit de ne pas être parfait ! )

- Penser à prendre son panier et des sacs à vrac, ainsi que des boîtes car cela permet de refuser les emballages chez les commerçants. (Même chez le boucher j'ai osé emmener mes boîtes: il suffit qu'il fasse la tare, et il économise des emballages donc il est surpris la première fois et puis ensuite, il s'habitue! Mieux, les gens voient ce qu'on fait et hop hop hop, quelques convertis s'y mettent aussi! Chouette!)

-Choisir de pas se servir du shopping (vêtements ou déco) comme d'un sport ( ??? 😂 je rigole maintenant mais... Je l'ai fait aussi -et pas qu'une fois-! ) ou d'un exutoire à vos détresses intérieures pour se faire plaisir et combler du vide.

Car tout ce qui est produit (pour pas grand chose dans ce cas) -et c'est souvent produit dans les pires conditions de pollution à l'autre bout du monde- contribue au réchauffement.

Et pour répondre à quelqu'un qui me disait dernièrement que le réchauffement était dû à des entreprises étrangères... Oui, OK, MAIS si nous n'achetions plus...

Ils cesseraient de produire et donc de polluer... Non ? 

Tout le coton que nous jetons est effectivement produit avec énormément de pollutions diverses dans des pays lointains...

Mais nous pouvons agir à notre échelle.

Et nous sommes sacrément nombreux.

Réchauffement climatique, que faire ?

Alors justement...

On peut : 

- Prendre le temps de cuisiner pour manger mieux, meilleur. J'avoue que cela prend du temps mais on peut s'aider de robots. J'ai adopté un Thermomix et oui, il me donne de bons coups de main en me permettant de gagner du temps. ( Une autre marque c'est bien aussi !  D'autant que je déteste leur système de vente en réunion qui dérange vraiment les gens).

Ma machine à pain (pour moi qui vit loin du boulanger bio, cela vaut le coup de faire le pain car je cuisine à l'énergie solaire), ma yaourtière (pour réduire les emballages plastiques des pots de yaourt) et le cuit vapeur m'aident également. 

Je ne vous parle pas de retourner au Moyen- âge ! Juste de GAGNER en qualité de vie en mangeant de trucs délicieux faits maison.

- Prendre le temps d'aller dans la nature se ressourcer, faire du sport, pique-niquer (sans laisser de déchet ni faire de feu, attention en Provence, les forêts sont déjà très sèches), respirer, chasser les empreintes d'animaux pour jouer avec ses enfants, observer les bestioles (tant qu'il en reste), apprendre comment fonctionne la forêt (pour reproduire cet écosystème en faisant un potager en permaculture), faire des cabanes pour tirer les enfants de devant les jeux vidéo qui réduisent leurs capacité d'attention à l'école, etc.

- Prendre le temps d'apprendre aux enfants à prendre soin de ce qui existe et  réparer au lieu de jeter. Et du coup, être fier de se dire "c'est moi qui l'ai fait"...

- Prendre du temps pour voir sa famille et ses amis plutôt que de consommer seul du we ou du voyage.

- Partir découvrir sa région, son pays en vélo ou en train plutôt qu'aller au bout du monde en avion ou entassé sur un de ces paquebots de croisière où les gens sont parqués comme des moutons. 

J'avoue (faites le tour de mon blog, vous le verrez), je suis partie au bout du monde et je me dis maintenant que notre douce France dans toute sa variété a beaucoup à nous offrir.

Je ne me rendais pas compte combien les voyages en avion contribuaient aux bouleversements climatiques. Maintenant que je sais, je fais attention.

Tant pis pour certaines destinations. Je me dis que de toute façon je n'aurais pas eu assez d'une vie pour tout voir alors... Autant éviter l'avion quand on le peut.

- Préférer choisir de n'acheter que ce dont on a besoin sans devenir victime (de la mode en vêtement, en déco, etc). Chut... Je vous confie mon secret pour résister :  j'évite d'aller dans les magasins !  C'est un peu comme pour le chocolat :  si tu n'en as pas dans tes placards, tu n' en manges pas. Et non non ce n'est ni dur ni frustrant car c'est vraiment une histoire de programmation et d'habitudes. On a été programmé par la pub à consommer... Jusqu'à mettre notre planète en danger. (C'est quand même ballot car on n'a pas de planète B...)

- Préférer la qualité à la quantité en choisissant d'acheter les choses dont on a besoin produites à proximité avec des matériaux durables de qualité.

Vous appelez cela baisser de niveau de vie vous  ? 

Réchauffement climatique, que faire ?

Trier c'est bien mais faire moins de déchet c'est mieux

parce que recycler une partie de nos déchets demande de l'énergie et participe automatiquement au réchauffement même si c'est mieux que de jeter puisque les brûler crée obligatoirement de la chaleur  ! 

- Penser à recycler (et pas que dans les bacs !  Les bocaux en verre peuvent servir par exemple à stocker le vrac acheté pour la cuisine).

- Acheter quand on le trouve des objets de seconde main car cela économise des ressources naturelles et de l'énergie.

C'est possible pour les vêtements (on peut éviter sans baisser de niveau de vie les vêtements de qualité pourrie de la fast-fashion qui se remarquent à dix kms...), pour le mobilier, la déco, etc... ( Misère.. Qui peut encore gober que des ananas en céramique produits en série rendent une déco plus chic ?!! Merci à celle qui m'en a offert un... 😟 😂😂😂)

On l'a toujours fait pour les maisons (Avouez que si vous aviez pu vous payer une île ou un château...) et les véhicules, les meubles anciens, les œuvres d'art.

En quoi ce serait moins bien d'acheter un livre ou une lampe et un sac en seconde main ? 

D'autant que concernant la mode et la déco -deux secteurs hyper polluants qui participent de façon énorme au réchauffement climatique-, la qualité a beaucoup baissé ces dernières années puisqu'on voulait nous mener à renouveler plus souvent. 

Or rien de pire que la fast-fashion en vêtement ou en déco pour détruire la planète.

Heureusement, c'est en train de devenir démodé.

Ouf.

- Penser aussi à faire du compost avec les épluchures. On pense souvent qu'il faut un grand jardin pour ça et non, allez jeter un oeil sur ce blog ! 

Réchauffement climatique, que faire ?

Alors là, totalement d'accord :  ils ont de sacrés efforts à faire aussi. (AUSSI...)

Et ce n'est pas un peu de green washing qui les dédouanera le jour où ils auront des comptes à rendre ! 

Mais tant qu'ils sortent les poches pleines du système, pourquoi feraient ils l'effort de changer ? Ils n'y ont aucun intérêt ! 

Alors pour les motiver, on a le pouvoir individuel de les dénoncer et de les boycotter.

Rien de plus efficace dans une société de conso que d'utiliser leurs outils :  la publicité et la carte bleue. 😇

Il commence à se crier  :

"Et un et deux et trois degrés :  

C'est un crime contre l'humanité ! "

On parle bien de lois et de comptes à rendre...

Oui.

L'avidité sans respecter quoi que ce soit, c'est terminé.

En tout cas risqué.

Un jour, les décideurs vont avoir à payer.

Réchauffement climatique, que faire ?

Oui... Mais pour le moment, ils sont à la solde des lobbies occupés à autre chose.

Mais le temps viendra - et il se rapproche- où les élus qui n'ont pas VOULU agir dans l'intérêt général (conformément à leur mandat) devront rendre des comptes. Attention, les bonnes solutions sont connues. Le green washing politique n'en est pas une et jouer la montre quand il y a urgence est grave.

Là aussi, la notion de crime contre l'humanité sera très certainement retenue un jour.

Il y a aussi ce genre d'excuse : 

Réchauffement climatique, que faire ?

Pour ceux qui aiment chasser les orcs, pourquoi ne pas changer de combat ?  Les lutins et autres elfes ont moins besoin de votre énergie que la planète qui meurt sous les coups des multinationales.

Changez de combat pour une vraie cause que vous ne regretterez jamais ! 

Voici (entre autre) un endroit où les dragons n'attendent que vous : 

J'en profite pour vous rappeler qu'on peut aussi : 

- Eviter de stocker des photos sur le cloud car les data centers réchauffent un max.

- Penser à vider sa boite mail et mettre en lien les sites qu'on aime pour éviter les recherches plus gourmandes en énergie.

- prendre un moteur de recherche éthique comme Lilo ou Ecosia. Ça marche tout aussi bien mais permet de faire de bonnes actions.

- changer de fournisseur d'électricité et de banque pour des entreprises plus éthiques.

- conduire moins vite, marcher, faire du vélo, etc.

- manifester, militer

-signer des pétitions pour faire bouger les choses. ( sur Change.org ou Notreaffaireatous.org par exemple, etc)

-aller sur une plateforme de financement participatif comme Ulule par exemple pour encourager des projets locaux et bons pour la planète.

- limiter son temps sur internet...

Hé oui, c'est bon pour la planète de s'informer mais y passer trop de temps participe au réchauffement. Ça... Ce n'est pas bien facile, je le reconnais.

Mais on peut facilement s'en passer en partant en randonnée, en allant faire du bénévolat dans une association ou en cuisinant de bons petits plats avec des produits bio, locaux et donc de saison. 😀

Voici un exemple de plate forme de financement participatif pour les accros à internet : 

Pour les inconditionnels des jeux vidéo, sinon, il y a ça : 

Réchauffement climatique, que faire ?

Pour ceux qui n'ont pas d'enfant c'est encore plus facile... Mais ce n'est pas interdit d'écouter sa conscience.

Réchauffement climatique, que faire ?

Et réduire sa consommation à une ou deux fois par semaine en bannissant l'industriel pour des produits bio respectueux de l'environnement, (et des animaux...), ça serait possible ? 

Sinon, on pourra leur dire : 

 

Réchauffement climatique, que faire ?

En tout cas,

Voilà quelques idées et actions positives...

Pour commencer.

Et non : 

Réchauffement climatique, que faire ?

Ah oui... Il y a aussi celle là 😂

Réchauffement climatique, que faire ?

Pourquoi ne pas faire la paix avec les bobos écolos ? 

L'écologie n'est plus une option d'intellos qui n'ont que ça à penser.

Il y a urgence: ça chauffe!

Mon article se termine.

J'espère avoir donné quelques idées et montré que ce n'est vraiment pas difficile de faire sa part, maintenant qu'on sait.

À vous de me donner vos idées, j'ai aussi besoin et envie de progresser.

En cadeau à imprimer gratuitement, un exemplaire d'excuse vierge pour ceux qui ne veulent rien faire. (De rien, je l'ai piqué sur le site dont je vous donne le lien)

Comme d'habitude on enregistre l'image sous et hop, c'est parti. C'est dessous.

Je vous colle donc le lien vers le générateur : 

Réchauffement climatique, que faire ?

Pour ceux qui ont besoin de mieux comprendre voici une petite vidéo jolie : 

Merci d'avoir lu jusqu'au bout.

N'hésitez pas à partager cet article et à vous abonner à ma page si il vous a plu. 😍 (Et à vous désabonner dans le cas inverse 😣 car les newsletters indésirables consomment de l'énergie).

En partageant on fait aussi "notre part" et plus de gens seront informés, plus on sera nombreux à agir !

🌎🌏

C'est aussi pour cette sorte de publicité que je vous encourage à aller rejoindre les futures marches pour le climat :  chercher à donner le déclic au plus grand nombre est vraiment très très important.🌱

Faites-vous une jolie journée ! 🌳

Hélène SF

(Désolée pour la piètre qualité des images, j'ai fait cette page depuis mon téléphone... 😁🙋)

Article complété le 19/03/19

Réchauffement climatique, que faire ?
Réchauffement climatique, que faire ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :