Une classe (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

par Hélène SF  -  27 Mars 2019, 17:17  -  #Classe zéro déchet, #CP, #CE1, #CE2, #CM, #First grade, #Second grade, #No waste, #Classroom, #Révolution écologique, #Nature, #Environnement, #Save the planet, #Consommation, #Solutions, #Pollution plastique, #Durable, #Responsable, #Gestes écocitoyens, #Education à l'environnement, #Petits Riens, #On est prêt, #Il est encore temps, #Rentrée zéro déchet, #Fournitures scolaire zéro déchet, #Dérèglement climatique, #Réchauffement climatique

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

Bonjour ! 

L'idée de départ est d'essayer de transposer à l'école les règles de consommation responsables mises en place à la maison parce qu'il devient vraiment urgent de jouer solidaire avec notre planète.

Je me suis demandée quelles étaient les solutions que je pouvais facilement mettre en place pour que mon travail avec mes élèves impacte le moins possible l'environnement.

Chacun sait combien les enseignants sont depuis longtemps de fervents adeptes des recyclages en tout genre (...) mais depuis quelques années entre les cahiers à couverture polypropylène, les colles en bâtonnet et les feutres de type Velleda, la consommation de plastique jetable s'est vraiment emballée. Et je ne vous parle pas des produits marketing dérivés des émissions de télé que les enfants choisissent eux mêmes avant la rentrée et qu'ils cassent et jettent sous notre nez tout au long de l'année. 

On a beau être des héros du recyclage, il devient réellement très compliqué d'assumer actuellement, avec ce qu'on sait de l'impact que cela a sur l'environnement, une telle consommation de plastique jetable.

Nous formons les adultes de demain, à nous de leur montrer l'exemple en leur expliquant l'impact de la surconsommation sur notre planète.

L'objectif est à la fois:

- de réduire l'impact de mon travail sur l'environnement car tout objet produit (et recyclé) requiert matières premières et énergie d'où l'intérêt de limiter drastiquement notre consommation: acheter moins mais mieux.

- d'adopter et de transmettre par l'éducation des gestes positifs pour l'avenir.

- d'essayer de commander un maximum de fournitures de qualité en gros

--> afin de limiter au maximum les achats des parents -quitte à rogner sur le budget livres et matériel didactique- pour pouvoir mieux contrôler les matériaux employés et privilégier du matériel écolabélisé pour tous les enfants. (PEFC par exemple)

-->limiter le plus possible l'impact sur l'environnement en évitant autant que possible le suremballage, le plastique non recyclable, et en limitant le transport.

Évidemment, avec les budgets que nous avons, il n'a jamais été question de surconsommer (😂)  mais il y a quand même plein de bons gestes à adopter d'urgence.

Une classe zéro déchet se prépare dès les commandes. Autant dire que c'est le moment pour les profs de s'y mettre pour la prochaine rentrée.

Je profite donc de mon blog  pour partager les solutions trouvées en me disant qu'elles peuvent  servir à d'autres.

Voici ce que j'utilise déjà ou utiliserai dans ma classe à la rentrée prochaine, mes bonnes résolutions et ce que je vais proposer aux parents pour équiper leurs enfants lors de la réunion que nous organisons fin juin avec eux.

Ce que j'utilise déjà : 

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Des protèges-cahiers de type carte lustrée - c'est du carton comme les pochettes- (ils existent en 5 couleurs en A5.) Robustes, ils permettent de garder les cahiers bien nets grâce à leurs grands rabats. En bonus, les élèves ne font plus de cornes aux feuilles. Et... La pile ne s'effondre jamais en clissant comme le font les cahiers en polypropylène.

Concernant le cahier de liaison qui voyage beaucoup, j'ajoute un point de colle entre cahier et protège cahier du coup il ne glisse pas.

(Le G de la photo me sert de pense bête pour ne pas oublier de faire les modèles du bon côté des enfants gauchers.)

- Des cahiers fabriqués en France sans COV (Composé Organique Volatil) avec une couverture cartonnée assez épaisse pour les modèles 21x29.7 de façon à ne pas avoir à les recouvrir.

J'ai testé les cahiers plastifiés et franchement, c'est sans regret que je suis revenue aux cahiers traditionnels.

Rappelons que ces cahiers en plastique recyclé deviennent au final des déchets non recyclables comme nos vêtements en polyester et autres couvertures polaires une fois usés.

- Des gommes blanches sans emballage qui marchent très bien et ne produisent presque pas de déchet. Il existe des gommes sans pvc, c'est encore mieux.

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Des crayons gris simples sans la minuscule gomme-qui-tient-deux-minutes-au-bout car on peut les mettre au compost quand ils deviennent minuscules. (Je n'ai jamais utilisé de critérium jetables en plastique) Cela dit, j'ai lu récemment la composition de ceux que j'utilisais et que je croyais en bois et oh surprise, ils sont en composite... Se méfier! (je ne reprendrai plus ceux de cette photo car les déchets de taille doivent être brûlés).

- Des crayons de couleur en résine 100% biodégradables ou en bois (label).

- Des craies à l'huile

- Des fusains

- Des feutres compostables*. (Si si... ceux que je prends depuis des années sont 100% biodégradables).

Pour en prolonger la durée :  j'ai toujours habitué mes élèves à dessiner au feutre et colorier au crayon car cela les use moins et permet de les conserver plus longtemps.

Pour remplacer ceux qui se perdent ou sèchent en cours d'année, je garde tous les feutres en bon état en fin d'année scolaire dans une boîte "feutres de secours" pour l'année suivante (idem pour les crayons bien taillés pour lequel on fait un atelier de tri en fin d'année).

*Edit au 04/03/20: Suite à de nombreuses questions me demandant la marque de ces feutres (je ne veux pas faire de publicité sur mon blog), je suis allée vérifier et les feutres que je commandais jusqu'à cette année ont disparu du catalogue fournisseur où je les prenais... Or j'avais entrepris avec mes élèves une expérience non terminée de compostage.

Du coup, j'ai un sérieux doute sur la description catalogue qui les accompagnait.

Le fournisseur serait-il tombé sur cette page et aurait-il préféré retirer un renseignement inexact de son catalogue? Je me pose la question. (C'est vrai qu'aujourd'hui, on a tendance à douter facilement face aux industriels...) Merci Elisabeth pour votre retour bien utile.

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Des taille-crayons en métal (Quelques uns pour la classe suffisent) qui restent dans le fond d'investissement de la classe.

- Des paires de ciseaux de bonne qualité (une pour chaque enfant) qui restent dans le fond d'investissement de la classe.

- Des pochettes cartonnées (ça fonctionne aussi pour les classeurs). Celles en plastique sont non seulement plus polluantes, mais elles ne sont même pas plus solides.

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Une ardoise à craie (à la place de l'ardoise blanche.) Il suffit d'acheter 4 ou 5 grosses boîtes de craies blanches (version sans poussière) pour que toute la classe ait de quoi écrire sans craindre les pannes fréquentes de Velleda. (Et ça, c'est un vrai confort quand on utilise cet outil tous les jours ! )

Côté pollution de l'air de la classe, en fin de compte, les craies n'ont pas la désagréable odeur des feutres (que je suis quand même obligée d'utiliser si je veux écrire sur le tableau du projecteur sans l'allumer) et côté poussière, n'en émettent pas plus que les feutres.

Je mets l'ardoise sur la liste des fournitures pour les parents en début d'année en leur expliquant que je vais fournir des craies toute l'année. C'est très économique et pas plus salissant que les marqueurs à ardoise si on utilise uniquement des craies blanches sans poussière. D'autant que les feutres dégagent une assez forte odeur chimique en plus de sécher incroyablement vite et de finir rapidement à la poubelle.

Je me suis demandée laquelle leur conseiller entre le modèle en carton avec plastique autour et celui en véritable ardoise encadré de bois et en fait, l'idéal est de leur conseiller une ardoise de récupération. Et dans le cas où ils n'en trouveraient pas, celle qui ne contient pas de plastique est à privilégier même si elle est plus fragile (prendre le temps de faire un travail d'éducation avec les enfants...). De toute façon, celle qui est bordée de plastique a souvent la partie où l'on écrit en carton et elle s'use assez vite (une seule année scolaire si usage intensif) alors à moins d'avoir la possibilité de lui passer une couche de peinture à tableau une fois par an (et bon...la peinture à tableau, allez savoir ce qu'il y a dedans de nocif...), elle va finir à la poubelle tôt ou tard.

La pire des ardoises étant une imitation d'ardoise entièrement en plastique arrivée récemment dans les magasins de déco discount sur laquelle il est carrément impossible d'écrire !  

Je demande aussi un chiffon (récup) pour servir de nappe (on plie l'ardoise dedans sans mettre la moindre poussière sur le bureau), un autre pour effacer (on secoue le tout régulièrement dehors) et une pochette de rangement. Certaines mamans cousent de jolies pochettes. C'est durable et beaucoup moins polluant que les feutres à jeter tous les quinze jours.

- Le cas des crayon woody: très utiles pour le tableau (bien que moins visibles que les feutres ils restent une excellente alternative puisqu'ils n'ont pas de plastique et durent très longtemps ce qui fait relativiser leur prix) ils me semblent moins pratiques pour les ardoises car il restera le plastique de l'ardoise qui va forcément mal vieillir...

- Le livret publié gratuitement par zerowaste que vous pouvez télécharger sur leur site. Il permet de transmettre plein d'informations aux enfants et familles et je l'ai imprimé en couleurs (à la maison... C'était pour la bonne cause ! ) pour chaque élève dès sa sortie. Nous avons pu notamment travailler sur le goûter zéro déchet 😁 et le cartable durable. (En espérant influencer un peu leurs choix de rentrée prochaine vers moins de gaspillage).

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

En plus il permet de sensibiliser les parents et aujourd'hui, j'ai eu l'agréable surprise de voir une de mes élèves me porter le résultat du travail de sa famille. Youpi !!! 

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Le sac poubelle de tri sélectif pour ce qu'on doit jeter et qui peut être recyclé sachant que recycler consomme de l'énergie et qu'il est préférable d'utiliser des choses durables ou compostables.

- Le petit jardin de notre école a la chance d'avoir été équipé gratuitement d'un composteur. Nous devrons juste penser à remplacer la petite poubelle à compost qui allait avec et qui... a subitement disparu. 😱 (...)

Et tout un tas de matériel fort heureusement durable acheté, récupéré (une grosse partie a été imprimée depuis des blogues de prof :  merci merci merci ! ) ou recyclé (Les livres, beaucoup de jeux de mes enfants...) que je vais bien entendu garder.

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

Mes "nouveautés" à commander cette année: 

- Des flacons de colle à l'eau rechargeables à la place des bâtons de colles en plastique qui contiennent 10 fois plus de déchet que de colle.( J'ai d'ailleurs remarqué beaucoup de green washing de la part de certaines entreprises de ce secteur... Les points de collecte restent insuffisants actuellement.) Cela va me demander un peu de maintenance mais ça vaudra le coup quand on pense à tous les bâtons de colle vides jetés chaque semaine. Et au suremballage qui les accompagnait ! 

Pour les ateliers cette recette fera l'affaire : 

- De la peinture en poudre en espérant en trouver dans des boites cantonnées et à défaut des pastilles géantes de gouache labellisée .

Si ça ne rentre pas dans mon budget j'utiliserai cette recette : 

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Des carnets sans spirale pour manipuler syllabes d'un côté et nombres de l'autre. En fin de compte ça devrait fonctionner aussi. Ça permet d'utiliser moins de métal et ça sera plus facile à recycler.

- Une agrafeuse sans agrafes.

Mes résolutions : 

- Rechercher avant tout des fournitures écolabellisées respectueuses de l'environnement, fabriquées le plus près possible de mon école, durables et  recyclables pour le consommable.

Et continuer à éviter les paillettes et autres petites fournitures en plastique fabriquées à l'autre bout du monde donc bien polluantes (qui nous tentent tous les ans pour "bidouiller" et "patouiller" mais qui ne rentrent -heureusement- jamais dans mon budget).

- Trouver une alternative durable aux stylos de type Bic (la société ne met pas assez de points de collecte pour recycler tout le plastique jetable qu'elle nous vend).

Si vous connaissez un fabriquant français (consommer local réduit le coût carbonne du transport) de stylos qui peuvent se recharger avec de l'encre en flacon (recyclable) ET qui résistent à des dents de lait acérées, (et pas trop chers !! Oui... Je sais, ça fait beaucoup de critères 😇) je suis preneuse !!!  Pensez à me laisser l'info en commentaire de cet article ! 

- Essayer de ne pas changer de livre trop souvent... (A condition que les programmes ne changent pas à nouveau à la grande satisfaction des éditeurs...)

- Ne pas demander aux familles de recouvrir les fichiers (de maths dans notre cas) car finalement cette année, les deux élèves dont les familles ne l'avaient pas  recouvert  l'ont gardé presque en aussi bon état que les autres.

Le coût pour la planète étant significatif, je vais remplacer cela par une information aux parents en début d'année et un renforcement des consignes de soin aux élèves en classe. (Avec un diplôme de l'élève soigneux à créer).

Garder un fichier (je changerai très certainement de modèle cette année) est important pour moi au CP car cela me fait gagner du temps et de toute façon, je suis obligée de travailler en partie avec un support imprimé (traces écrites) alors tant qu'à faire autant éviter de coller des photocopies sur un cahier (double emploi de feuilles) et puis la couleur, ça aide souvent en maths...

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Continuer à imprimer le minimum d'exercices (je suis en cp, ce n'est pas possible de tout écrire) en recto- verso afin de ne pas gaspiller de papier. (Je range ces exercices dans une pochette cartonnée à élastique)

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Faire un usage très très modéré de la plastifieuse que je vais réserver uniquement aux jeux à manipuler que je dois garder. (Cela demande beaucoup de travail de les imprimer et découper alors je les garde longtemps).

Les affichettes pour les porte-manteaux n'ont finalement pas tant besoin que cela d'être plastifiées...

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Faire un usage modéré du tableau numérique afin de limiter notre consommation d'électricité surtout en mode connecté à internet (même si c'est un outil extraordinaire, le mien a une veilleuse qui en plus ne s'éteint jamais).

- Continuer à gérer la chaleur de la classe en utilisant aération/volets/rideaux suivant les saisons : 

En hiver, afin de profiter de la chaleur du soleil, lorsque trop de rayons dérangent mes élèves, fermer les rideaux pour chauffer un peu mieux. (Mais en contrepartie on est obligé d'éclairer...comment faire autrement ? Suis preneuse d'idées)

En été, aérer très tôt le matin puis fermer les fenêtres et descendre en partie les volets de façon à limiter l'effet de serre sur le vitrage. (Vieille technique des grands-mères de Provence 😊)

- Penser à éteindre les lumières dès qu'on sort de la classe et ne les allumer que lorsque c'est nécessaire. (En principe, le réflexe est aquis...)

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Continuer à insister auprès de la mairie pour obtenir des porte-manteaux plus espacés de façon à ce que la propagation des poux (misère... Ils sont énormes chez certains élèves !!! ) soit freinée au maximum. En espérant contribuer ainsi à une baisse substantielle des revenus du pharmacien, non pas que je veuille sa perte, mais je pense que ces produits pour se débarrasser de ces bestioles ne sont pas super bons pour la planète.

Comme on peut comprendre aussi la tentation de ces petites bêtes de partir explorer d'autres têtes, à nous d'essayer de ne pas leur en offrir l'opportunité. 😖 (Monsieur le Maire, si tu passes par là 🙋)

- Continuer à boycotter les achats en Amazonie car cette entreprise est une vraie calamité écologique avec ses destructions massives d'invendus neufs sauf pour ce qui est des livres d'occasion en anglais : J'avoue avoir équipé ma classe en albums de littérature de jeunesse avec de la récup de GB et honnêtement, vu qu'il s'agissait de mes sous (Hé oui...) et de récup, pas de complexe, en plus, le choix est énorme. (Je sais que le coût carbone du transport est important mais en fin de cp mes élèves ont acquis la musique de la langue et un sacré stock de vocabulaire alors ça vaut vraiment le coup.)

Mais pour le neuf vendu par ce géant sans éthique, plus question de céder à la facilité! 

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

- Continuer à sortir le plus possible de l'école pour faire de l'éducation à l'environnement et faire apprécier la nature aux enfants en y faisant tout un tas d'activités intéressantes. Je suis persuadée que c'est en vivant les choses qu'on apprend le mieux et la nature a bien besoin de défenseurs.

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée
Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

Ce que je vais proposer aux parents : 

Je vais profiter pour cela de la réunion d'informations que nous faisons tous les ans en juin pour leur présenter la "grande école" et de la réunion de début d'année. (Le bouche à oreille fera le reste en espérant un minimum de déformations ! )

- Je compte leur conseiller d'équiper leur enfant d'un cartable durable qui puisse contenir tous les livres et cahiers et suivre leur enfant sur plusieurs années.

Et j'attirerai leur attention sur les matériaux de ces fournitures  (les cartables en plastique cassent rapidement, ceux en toile sont souvent plus solides) et l'aspect (on grandit vite et le dessin de bébé risque de très rapidement paraître obsolète :  alors quand on passe à la grande école, tant qu'à faire, on choisit un cartable et une trousse de "grand" ! )

- Du coup, je pense qu'il sera également utile de leur fournir une petite liste en juin afin qu'ils n'aient pas besoin d'attendre la rentrée car cela évite les achats inutiles (les parents ont moins de temps à la rentrée que pendant l'été).

- Je compte leur rappeler que cartable, trousse et autres fournitures n'ont pas besoin d'être neuves :  les objets de seconde main sont excellents pour la planète et il y a forcément dans leur entourage un(e) grand(e) cousin(e) qui n'a plus besoin de son matériel.

- Et que rien n'oblige les parents à emmener les enfants au magasin pour leur laisser choisir. Bien sûr la rentrée est l'occasion de "faire plaisir" mais il est plus important de voir le long terme et l'avenir des enfants plutôt que succomber au plaisir immédiat en craquant pour un tas d'objets de mauvaise qualité destructeurs pour la planète.

Un joli cahier pour les devoirs du soir ou pour se faire un cahier des bonheurs de la journée peut être l'option "plaisir" de la rentrée. Il existe aussi de jolis crayons de couleur décorés qui ne sont (peut-être) pas nocifs.

- Je profiterai de cette rencontre pour les sensibiliser au goûter zéro déchet bon pour la santé (fruits, pain, gâteau maison, etc) et pour la planète et leur demander d'équiper leur enfant d'une gourde en aluminium (de préférence si achetée neuve) afin d'éviter tout ce plastique gaspillé dans des bouteilles d'eau. (Il fait chaud dans nos classes en septembre alors les enfants ont besoin de boire souvent et ma classe n'a pas de lavabo. 😟)

La gourde sera de toute façon utile toute l'année pour les sorties diverses. Et c'est un investissement pour la vie.

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée
Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

Edit au 7 octobre 2019

Voici après un peu plus d'un mois de fonctionnement, des nouvelles de ma classe presque zéro déchet et des précisions:

 

 

D'abord côté organisation:

- Ardoises:

J'ai en fin de compte privilégié l'achat sur mon budget classe de vraies ardoises avec tour en bois, certes fragiles, mais sans plastique à jeter en fin d'année et j'ai opté, afin qu'elles ne se cassent pas en tombant des casiers parfois moyennement bien rangés, pour 4 bacs recyclés et un rangement collectif dans un coin de la classe: des distributeurs sont chargés de les distribuer lorsqu'on en a besoin en groupe classe et chaque enfant va en chercher une si il en a besoin en individuel. En un mois, une seule est tombée mais elle ne s'est pas cassée.

Oui, ça reste du matériel fragile mais apprendre à prendre soin de ses affaires est au programme.

- Stylos et matériel de bureau:

J'ai acheté une pochette de feutres, une de crayons, un pot à stylos pour 2 élèves. Les crayons et feutres sont sous la responsabilité d'un des deux enfants de chaque table et le pot à stylos sous la responsabilité de l'autre. Tous les soirs les pots sont vérifiés afin de les ranger complets au fond de la classe. Chaque matin, l'élève responsable de chaque table va chercher un pot. Ce système me permet de responsabiliser les élèves car il faut laisser les affaires en bon état et complètes pour le lendemain, d'autant que personne aime trouver un stylo rongé, ou un pot incomplet.

En un mois, je n'ai presque pas eu de perte et seuls quelques rongeurs ont abîmé des crayons et des stylos. Mais... ils se surveillent! 

-Pots de colle:

J'ai investi dans des pots de colle liquide à reremplir. J'ai choisi de prendre 2 jeux de 24 pots de façon à avoir du roulement. Honnêtement, avec des CP, la colle liquide a nécessité pas mal d'entraînement et il y a encore des "tartineurs"! Mais nous n'avons pas jeté de plastique depuis le début de l'année scolaire alors ça, c'est une belle récompense!

Les pots ne sont pas sur les pupitres en permanence mais juste distribués lorsqu'on s'en sert. Je ne regrette vraiment pas nos efforts. 

Avec deux jeux de pots par élève, je tiens toute une période sans avoir à les remplir.

- Carnets de syllabes sans spirale:

Ils sont en fin de compte presque plus pratiques que ceux que je prenais avant, évitent de consommer une ressource qui va se raréfier (deux agrafes à la place de la spirale en métal) et seront plus faciles à recycler. A ce propos, j'ai appris par une maman que l'ancien carnet de sa fille aînée lui servait pour jouer à la maîtresse avec sa petite sœur que j'ai cette année. C'est trop mignon, non? 

Je n'envisage pas de les garder d'une année sur l'autre car le plaisir de le compléter au fur et à mesure rend l'outil nettement supérieur à ce qui se vend "tout prêt" et je peux l'adapter à ma progression de sons quand je change de support (je suis passée à Taoki cette année en gardant mon système de petit carnet de syllabes et cet outil permet de faire manipuler tellement facilement que je préfère ne pas m'en passer.)

- Photocopies:

Les fiches, quelles que soient les matières sont imprimées sauf exception (les leçons par exemple) en recto verso et rangées dans des pochettes à rabat. C'est juste une question d'organisation. J'ai fait une fiche d'émargement pour les parents. 

- Poubelle:

Quelques mouchoirs en papier le soir et... c'est tout!!! (Pour des raisons d’hygiène, on garde les mouchoirs en papiers dans la classe.)

 

 

Côté retour des parents:

Ils ont été ravis d'avoir presque rien à fournir et très contents de la "classe écolo" comme m'a dit une maman. Chouette!

 

 

L'article du blog est beaucoup vu tous les jours et je me dis que je ne l'ai pas fait pour rien. Evidemment, il n'y a pas des choses extraordinaires mais j'espère qu'il est utile à ceux qui le lisent. 

Merci en tout cas d'être passé et de tous les efforts que vous faites pour améliorer notre planète!

La prise de conscience massive de ces derniers temps, bien que tardive, est importante. Alors si on s'y met tous, même imparfaitement, ça aura forcément un effet positif!

Edit au 12/01/2020

 J'ai prévu d'essayer les crayons Woody pour tableau blanc lors des prochaines commandes comme conseillé par Valérie, Lobi (... Euh...) et ma collègue Aude qui complète mon temps partiel.

 

Une classe  (presque) zéro déchet pour la prochaine rentrée

Pots de colle remplis en une demie heure. (2 jeux de 24 pots à remplir une fois/période pour ma classe de 22 élèves de CP. )

A votre tour de me laisser vos idées dans les commentaires, il y a toujours des choses auxquelles on n'a pas pensé et je serai super heureuse d'apprendre.

Faites-vous une jolie journée ! 🙋

Hélène SF

(Petit rappel :  les images de ce blog sont libres de droits pour les professeurs qui en font un usage non commercial, si ça vous intéresse, allez explorer mes rubriques.

PS: ne vous basez pas sur celles de cet article, j'ai fait au plus vite, je fais mieux en général! 😁

Re PS  :  si vous reconnaissez sur les quelques photos de ma classe du matériel de votre blog, pouvez-vous SVP laisser ses coordonnées en commentaires ? Je ne me souviens plus des auteurs... C'est pas beau, je sais. Mais en tout cas, tout ce que j'utilise est super chouette et j'en remercie là les gens sympas et hyper talentueux qui mettent tout ça sur à notre disposition.)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

valerie 11/01/2020 17:10

Bonjour, je suis prof en collège et travaille aussi sur le zero déchets. Je viens de convaincre quelques collègues de passer au crayons WOODY (de chez stabilo) pour écrire sur tableaux blancs, fenêtres...
Nous sommes enchantés! Et en plus, cela réduit les dépenses pour le collège. Bravo pour votre blog! Valérie

Hélène SF 11/01/2020 17:43

Merci Valérie ! J'ai prévu de commander ces crayons pour mon tableau dès les prochaines commandes car on m'en a déjà parlé sur un autre commentaire. Merci à vous de travailler à convaincre autour de vous de l'importance de réduire les déchets. C'est tellement encourageant de voir cet élan qui commence ! Que d'espoir !
????
Hélène SF

fani 01/01/2020 21:46

Bonjour, Je suis maitresse en CP et pour éviter les stylos billes en plastique nous n'écrivons qu au crayon à papier, à mes yeux nul besoin de les faire écrire avec un autre outil.
Si l'écriture est jolie en cp au crayon à papier il n'y a aucune raison qu'elle se dégrade quelques années plus tard pour la seule raison d'un changement d'outil scripteur !

Hélène SF 02/01/2020 08:39

Bonjour Fani,
Je trouve malgré tout important de continuer à varier les outils. Mais effectivement utiliser au maximum le crayon est une solution écolo.
Bonne journée

Marquez 16/11/2019 14:01

Bonjour pouvez vous me donner vos conseils pour un cartable durable.
Merci pour votre blog et votre engagement.

Hélène SF 16/11/2019 14:13

Bonjour,
Un cartable durable doit être solide, réparable... Assez grand et passe partout pour suivre l'enfant. C'est donc compliqué. Dans le choix des matériaux, il y a le cuir mais les vegan n'apprécient pas. Le plastique finit souvent par casser... Mes fils ont des sacs à dos très solides en tissu enduit garanti très longtemps. Ils les ont depuis le CM et sont en train de terminer le lycée. Ils étaient un peu chers au départ mais ils sont durables. Merci à vous de faire la démarche vers du consommer autrement. Très belle journée !

LoBl 19/06/2019 17:06

bonjour,
Je suis dans une démarche similaire. Dans mon école c'est plus simple puisque les familles n'achetent rien d'autre que le cartable et une trousse (vide). Je contrôle donc toutes les fournitures.
Pour le tableau blanc j'ai découvert des crayons de couleur qui s'effacent avec un chiffon humide. C'est génial. Il y a les stabylo Woody ou les crayons Ocolor. Je te les conseille, c'est vraiment économique et encore du plastique en moins !

Hélène SF 19/06/2019 19:22

Oh merci pour ce partage ! Je vais aller voir ces crayons !

Valerie 10/06/2019 09:47

Bonjour,
Je vous remercie pour votre article.C'est exactement ce que je recherchais avant de valider mes commandes de rentrée. Je vais le mettre en lien sur le site de mon école pour le rendre accessible aux parents.
Bonne journée,
Valérie

Hélène SF 13/06/2019 10:07

Merci.
Très belle journée